Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

La saison 2018-2019 marque le retour (après un an d'absence seulement) de la JLA Basket au niveau régional : bye bye le Poitou-Charentes, Nouvelle-Aquitaine nous voilà ! 

Je tiens tout d'abord à remercier tous les bénévoles de l'association, sans qui rien ne serait possible pour le basket angérien ; mais aussi bien sûr tous nos sponsors qui nous suivent année après année, ce calendrier en atteste ; et enfin évidemment tous les jouerus, parents de joueurs, supporters qui nous font confiance pour progresser individuellement, en tant qu'organisation et passer de bons moments de sport collectif !

Classiquement, mon premier voeu pour cette année 2019 sera que ce côté "bon-vivant", le (bien) vivre-ensemble, dont on a pas attendu qu'il soit médiatiquement à la mode pour le pratiquer, continue de caractériser la vie de notre club.

Quel que soit le niveau où l'on joue, quel que soit le nombre de licenciés et d'équipes engagées en championnat, le plus important pour un club comme le nôtre est et restera les valeurs que l'on y transmet : l'engagement, la persévérance, le respect, la solidarité et la convivialité ne sont pas de vains mots à la JLA !

Alors, à tous les amoureux de ce sport et de ces valeurs, aux licenciés du club, anciens ou nouveaux, aux parents de joueurs, aux supporters et à tous les lecteurs de ce calendrier, je souhaite au nom de la JLA Basket une belle et heureuse année 2019 ! 

 

Julien SARRAZIN,
Président de la JLA Basket.

Une journée en demi-teinte

Du match des U11, aux scores NBA des seniors 1 et des U15M1, ainsi qu'aux défaites des U13F et des U15M2, retour sur un week-end plutôt surprenant...

Lire


Retour sur un week-end riche en rebondissements..!

Du forfait des U9 à la surprenante défaite de l'équipe 1 des séniors face à St Rogatien en passant par le score digne d'un match NBA des U15M1, le week-end a plutôt été mouvementé au sein de la...

Lire




Merci la SNATI !

Lire