Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

  • Kyllian lors de sa saison 2016-2017 lorsqu'il évoluait dans le club de Niort
  • Kyllian avec sa médaille de vice-champion de France U24
  • Championnat de France 2017 U24 (Kyllian numéro 8)
  • Equipe 2018 Championnat de France U24 à Fontainebleau (Kyllian numéro 8)
  • 4ème place au Championnat de France U24 2018
  • Equipe de Poitiers 2017-2018 (Kyllian numéro 8)
  • Kyllian en action à Bourges lors de la semaine à potentiel
  • Equipe de Poitiers 2017-2018
Kyllian lors de sa saison 2016-2017 lorsqu'il évoluait dans le club de Niort Kyllian avec sa médaille de vice-champion de France U24 Championnat de France 2017 U24 (Kyllian numéro 8) Equipe 2018 Championnat de France U24 à Fontainebleau (Kyllian numéro 8) 4ème place au Championnat de France U24 2018 Equipe de Poitiers 2017-2018 (Kyllian numéro 8) Kyllian en action à Bourges lors de la semaine à potentiel Equipe de Poitiers 2017-2018

Kyllian Guiné, 18 ans, joueur Handibasket, réside à Saint Jean d'Angély.

Je suis né avec une maladie qui m'a rendu handicapé et depuis je suis mal marchant, mais cette maladie n'a pas été un obstacle pour faire du sport.

J'ai commencé le basket en fauteuil roulant, à l'âge de 9 ans, au club de la JLA Basket. Pendant 6 ans, je me suis entrainé avec les enfants de mon âge en loisir, ce qui a été une très bonne expérience. Cependant, lors de la saison 2015-2016, j'ai décidé de commencer le Handibasket  (sport qui se pratique en fauteuil roulant) pour pouvoir faire de la compétition dans un championnat spécifique. C'est pourquoi, en janvier 2016, j'intègre le club de Niort de Handibasket qui évolue en National 2 (quatrième niveau national). Cette première année m'a permis d'apprendre les règles du Handibasket qui ne sont pas tout à fait les mêmes que celles du basket valide, mais aussi les techniques et tactiques de jeu. En fin de saison, j'ai joué mon premier match avec Niort où j'ai marqué 4 points contre Pavie.

Vient la saison 2016-2017, où nous sommes montés en Nationale 1c (troisième niveau national). Nous nous sommes maintenus avec l'aide de notre international algérien, et j'ai eu la chance d'avoir intégré le cinq de départ dès le début de la saison jusqu'à sa fin, ce qui m'a permis de progresser et de gagner de l'expérience.
Arrive le mois de mai 2017, où j'ai pu participer au Championnat de France moins de 24 ans à Fos-sur-Mer où nous avons terminé vice-champion de France. Finir à la 2ème place était un aboutissement pour notre équipe car pour la quasi-totalité de l'équipe cela était notre premier championnat de France.

Début d'une nouvelle saison, celle de 2017-2018, cependant, j'ai choisi de changer d'équipe. J'ai quitté Niort pour rejoindre Poitiers dans l'optique de plus progresser. Cependant je ne change pas de division de jeu, je reste en Nationale 1c, mais j'évolue dans une équipe qui joue le haut de tableau chaque année, ce qui est plus intéressant pour moi. En octobre 2017, j'ai participé à une semaine à potentiel à Bourges, où des jeunes de plusieurs disciplines s'entraînent dans leur sport respectif en Handisport. À la fin de la semaine, les meilleurs jeunes de chaque discipline, vont s'entraîner avec les espoirs français de leur discipline, en l'occurrence pour ma part, c'était le basket. Au bout de cette semaine, j'ai donc eu la chance d'être retenu pour m'entraîner avec les espoirs français de Handibasket. Le niveau de jeu était très élevé et très impressionnant.
La fin de cette première saison avec Poitiers n'a pas été à la hauteur de nos attentes, car nous avons terminé 5ème sur 9 équipes, alors que l'objectif était de terminer à la 3ème place.
En mai 2018, j'ai participé à mon 2ème championnat de France moins de 24 ans à Fontainebleau, où nous venons de terminer 4ème mais une grosse bataille pour la troisième place finalement perdue... car le niveau était plus élevé que l'année précédente.

Mon objectif ? Rester à Poitiers pour m'entrainer encore plus, pour progresser, et espérer un jour joué à plus haut niveau, et pourquoi pas être sélectionné en équipe de France espoir !